Category Archives: Etranger

Les avantages de passer par une agence de location de voiture

location de voiture lors de séjours

La location de voiture est un moyen de se déplacer dans un pays étranger en toute indépendance. La location de voiture est certes une solution efficace, comment cela se passe?

La location de voiture par définition

location de voiture lors de séjours

La location de voiture offre de nombreux avantages lors de vos séjours

La location de voiture est spécialement dédiée à location des voitures terrestres. Les compagnies de vente d’automobile peuvent passer à la mise en location des voitures à vendre, une voiture particulière ou utilitaire peut être passe à la location selon les besoins du client. La voiture de location ne doit excéder le 3500kg. La location de voiture est régi par des textes et des lois. En général, le client locataire est responsable de la voiture, de sa conduite et est responsable de tous ce qui se passe au moment où il est au volant. La location de voiture ente particulier est en effervescence. Les agences de location voiture en Martinique commence à 18 euros par jour. Il existe plusieurs enseignes qui sont spécialisés dans la location de voiture en Martinique, le choix repose sur la qualité et l’usage.

Les avantages de la location de voiture

La location de voiture est une opération pratique. Lors des sorties en groupe, ou en famille. A la campagne, dans les montagnes, les voitures de location permette d’avoir une voiture à porté et conditionné selon le climat. C’est-à-dire, les voitures de location ont les pneus adéquats à toutes situations. Promesse de confort et de sécurité.
La location de voiture est économique, et intéressante. Les propriétaires de la location accordent plus d’importance à l’usage. La plupart des voitures de location sont écologiques, surtout ceux qui bénéficient des derniers inventions technologiques. Ils sont moins polluants.
– Les voitures de location sont rassurantes, ils sont adaptés aux contextes de la location fait pour attirer les clients.
L’Aéroport de la Martinique a reçu 487 359 touristes en 2012. La location de voiture à l’aéroport permet de profiter du voyage, tout en récupérant une voiture directement à l’aéroport. Prenons un exemple sur dans les agences de location de voiture martinique, une enseigne propose des prix attractifs avec un service de haute qualité. Ils présentent leurs prestations avec des voitures neuves, climatisées et bien entretenues. Ils proposent également de faire la réservation en ligne, un système qui économise le temps et offre la possibilité de récupération dès l’aéroport.

Vivre le luxe dans un monde sauvage

safari botswana

Le Botswana est une petite nation située en Afrique australe. Elle attire chaque année des milliers de touristes en quête de grande aventure dans une nature authentique. De plus, elle fait encore partie de ces destinations préservées du tourisme de masse.

Le Botswana : présentation et culture

safari botswana

Faite un safari au Botswana lors d’un luxueux voyage romantique

Coincé entre le Zimbabwe, l’Afrique du Sud, la Namibie et la Zambie, le Botswana est habité par les « Tswanas ». Ayant été sous le protectorat des Britanniques depuis des années, l’anglais y est gardé langue officielle bien qu’en principe le Tswana soit la langue la plus utilisée dans l’ensemble de son territoire. Les habitants de cette nation sont généralement partagés entre le christianisme et la pratique des cultes issus de croyances traditionnelles.
L’artisanat, la danse, la musique et les religions sont les grands piliers de la culture botswanaise. Les visiteurs y découvriront des produits provenant principalement de la poterie et de la vannerie.

Les grands espaces naturels

Les espaces naturels du Botswana sont marqués par les réserves protégées où cohabitent les animaux sauvages et les Bochimans, premiers peuples d’Afrique australe. On y trouve aussi des espaces naturels composés de déserts, fleuves, cascades majestueuses, savanes et forêts. Des espèces floristiques comme les roseaux, les arbres à saucisses et les palmiers ornent les paysages botswanais. Quant à sa faune, elle compte des crocodiles, des éléphants, des rhinocéros, des buffles, des hippopotames et des impalas qui se laissent facilement découvrir lors d’un safari. Du désert du Kalahari jusqu’aux fameuses chutes Victoria qui constituent une frontière naturelle avec la Namibie en passant par le delta d’Okavango, les visiteurs seront émerveillés de la diversité prospère de ce territoire.

Botswana : une destination pour le tourisme de luxe

Hôtels 4 étoiles avec prestations haut de gamme au cœur de grands sites touristiques féeriques, ce sont les promesses d’une vacance de luxe dans ce pays. On y propose même des circuits en sur mesure selon les envies des visiteurs.

Où se situent les priorités économiques africaines ?

Pour essayer d’appréhender objectivement les besoins des pays africains, il faut réellement dépasser les clichés habituels concernant le continent.
L’Afrique est surtout connue pour la pauvreté, les épidémies et les instabilités politiques. Mais au-delà de tout cela, il y a un réel potentiel économique qui reste inexploité.
A la base, propulser, si ce n’est catapulter ce potentiel économique se traduit par l’ouverture et la diversification du marché. Concrètement, il est notamment attendu des gouvernements d’améliorer le climat des affaires d’un côté, et de mieux distribuer les richesses crées par la croissance de l’autre.

L’Afrique et les investissements

Les marchés africaisn se diversifies grâce aux invstissement locaux et étrangers qui y affulent

Les marchés africaisn se diversifies grâce aux invstissement locaux et étrangers qui y affulent

Prendre des mesures incitatives pour attirer les investisseurs étrangers est une idée connue pour être la garantie de la croissance.
Les investisseurs étrangers ont d’abord besoin d’un cadre légal clair et facilitateur. C’est d’ailleurs pour cette raison que les partenaires occidentaux comme l’UE encouragent les réformes législatives dans ce sens. C’est également pour cette raison que des conventions bilatérales de coopération économique (entre un pays développé et un pays africain) insistent particulièrement sur la protection des investissements (liberté des transferts, droit de rapatriement des fonds, etc.).
Les entrepreneurs étrangers ont besoin d’infrastructures. La carence en infrastructures (électriques, routières, etc.) décourage les étrangers. C’est donc l’une des toutes priorités des pays en développement.

Les entrepreneurs ont besoin d’avoir confiance au système local.

a) Tout gouvernement africain doit dynamiser l’élan des investisseurs locaux pour que ceux-ci croient en la capacité de leur économie nationale. L’expérience nous apprend que beaucoup d’étrangers rechignent à investir dans un pays où les entrepreneurs locaux ne croient pas en la force leur économie.
b) Les réformes doivent être concrétisées. Entre autres, les chambres de commerce régionales marocaines font figure d’exemples du fait qu’elles épaulent activement les étrangers. Leurs actions couplées avec celles des réseaux professionnels locaux consistent en l’assistance pour l’élaboration d’un business plan Maroc en phase avec les réalités locales, en un conseil PME ou en une assistance pour TPE.
c) La confiance des entrepreneurs étrangers s’obtient aussi par la qualification des techniciens locaux. Cette qualification est le gage de la valeur ajoutée de l’investissement. C’est justement pour éviter de faire appel à des salariés expatriés coûteux que des investisseurs anglo-saxons du Maghreb (surtout en Algérie) s’activent pour former des ingénieurs locaux.
Sinon, entre autres avec ses plus de 70 filières de bac pro, la France fait figure d’exemple pour la valorisation de la formation professionnalisante.

La diversification du marché

Concrètement, la Chine a très tôt compris que c’est en diversifiant son marché qu’elle accélérerait sa croissance. Depuis longtemps, les économies africaines ont été tributaires des matières premières. Les effondrements de cours constituent dès lors une épée de Damoclès.
Mais certains pays en ont pris conscience, et la part des matières premières dans la croissance économique tend à diminuer. Les grandes économies comme le Nigéria notamment misent beaucoup sur l’agriculture et les télécommunications. De plus en plus de pays africains veulent encadrer du mieux que possible d’autres secteurs prometteurs, comme les métiers de services.
Il faut aussi diversifier les partenaires. La France et les Etats-Unis restent très présents en Afrique. Le Royaume-Uni a été en 2013 le premier pays investisseur en Afrique (Source : rfi.fr).
La collaboration avec l’Inde présente l’avantage de rendre bien effective la politique de diversification du marché. En effet, les investisseurs indiens sont présents dans pratiquement tous les secteurs.
La Russie est un partenaire de taille mais elle ne s’intéresse qu’aux matières premières, à l’heure où les pays africains veulent asseoir leur croissance sur des secteurs diversifiés.
La Chine est comme l’Inde, car elle ne se contente pas du pétrole soudanais. Les Chinois investissent dans de nombreux secteurs. En se présentant comme une alternative aux Occidentaux, le gouvernement chinois se présente comme le nouveau partenaire qui ne met pas de conditionnalités strictes à ses prêts. Sauf que de cette manière, la Chine ré-endette certains pays africains qui se sont peu à peu affranchis de leurs dettes par des processus longs avec les partenaires occidentaux.
Source : http://beaugasorain.blogspot.com/